Les avantages et inconvénients d’une chaudière à granulés

 

Vous disposez d’un système de chauffage ancien et vous souhaiteriez changer pour un modèle de chaudière plus récent ? Sachez que les équipements de chauffage actuels développent des technologies respectueuses de l’environnement, et permettent de recycler plus efficacement l’énergie à l’intérieur d’un réseau de chauffage. Une chaudière a granule de bois, par exemple, est la solution idéale en remplacement d’une chaudière à fioul. Au travers de cette publication, nous allons voir dans le détail comment se déroule une installation chaudière à bois chez vous, et s’il est possible d’obtenir une aide changement chaudière pour optimiser votre investissement.


Le point sur les énergies renouvelables à l’heure actuelle

 

Les énergies fossiles sont, par définition, amenées à se raréfier avec le temps et l’exploitation systématique des ressources naturelles. Le prix du gaz ou du fioul va donc invariablement augmenter et avec lui, la nécessité de repenser nos modes de consommation énergétiques. On parle désormais d’énergies renouvelables et de matières premières que l’on trouve en abondance sur la planète. Le bois, par exemple, est considéré comme un matériau renouvelable largement disponible et pouvant faire l’objet d’un reboisement par ailleurs. Pour chauffer une habitation, et en remplacement de chaudière, on aura ainsi tendance à conseiller une installation chaudière à granule. Le chauffage par le bois n’est pas nouveau dans les habitations, le poêle à bois pouvant même être considéré comme l’un des procédés les plus anciens pour chauffer une habitation. En revanche, ce sont les techniques et technologies modernes qui permettent de faire du bois un procédé plus performant, économique et écologique qu’une chaudière fioul traditionnelle.

On peut employer les services des énergies renouvelables de plusieurs façons : en remplacement de chaudière d’une part, mais aussi comme chauffage d’appoint pour obtenir de l’eau chaude par exemple. Le choix d’un modèle de chaudière à bois dépendra ensuite de la surface à chauffer, de l’isolation générale ainsi que du budget que vous pouvez allouer à un tel projet de rénovation. Devez-vous porter votre choix sur un modèle de chaudière à bois, l’insert ou le poêle classique ? Par exemple, si vous souhaitez disposer d’un chauffage d’appoint pour une pièce à vivre en particulier, un poêle à bois fera parfaitement l’affaire. Une installation chaudière à bois sera plus indiquée dans le cas d’un chauffage central.

Notez pour terminer qu’une maison construite selon la réglementation thermique 2012 (RT 2012) n’aura pas nécessairement besoin d’un poêle à bois en plus d’une chaudière dernière génération. Tout dépend de la surface à couvrir – en dessous de 90 m², la question ne se posera pas. Gardez bien à l’esprit, en tout état de cause, que l’isolation thermique du bâti est une donnée primordiale pour votre confort de chauffe au quotidien.


Remplacement de chaudières : quels sont les différents modèles de chauffage au bois ?

 

Comme vu précédemment, il existe 3 grands types de chauffage par le bois : la chaudière à granule de bois, l’insert ou le poêle d’inspiration plus classique et qui peut faire l’objet d’un chauffage d’appoint. Par exemple, les chaudières automatiques à plaquettes ou à granulés offrent une simplicité d’utilisation équivalente à une chaudière fioul ou gaz. Grâce à la présence d’une vis sans fin ou d’un système d’aspiration, les granulés et plaquettes sont acheminés depuis le lieu de stockage jusqu’à la chaudière. Une installation chaudière à granule peut donc avoir de l’intérêt en remplacement d’un vieil appareil.

Au contraire d’une cheminée traditionnelle, l’insert bois permet un rendement optimal en récupérant les fumées issues de la combustion. L’avantage ici est de pouvoir encastrer l’appareil dans une cheminée existante ou neuve. Le rendement d’un insert à bois peut atteindre 80%, et permet d’obtenir une chaleur indépendante d’un quelconque système de chauffage central.

Quant au poêle à bois, son efficacité est largement supérieure à un modèle de poêle à bûches – de l’ordre de 85%. L’autonomie est également ici un atout, la chaudière pouvant atteindre une autonomie de fonctionnement de 12 à 72 heures selon les cas. Cependant, les granulés ont tendance à coûter plus cher que les bûches, bien qu’ils produisent moins de cendres au final.

Outre les avantages certains du chauffage au bois, il existe également divers inconvénients. Pour commencer, le bois demande un approvisionnement régulier et donc un espace de stockage suffisant. Soyez attentif aux disponibilités locales dans votre région, car toutes les régions de France ne sont pas égales en termes de production. De plus, le système exige un entretien régulier pour fonctionner de manière optimale, le système dégageant tout de même un minimum de pollution et autres poussières (oxydes d’azote, polluants…). C’est le prix à payer si vous souhaitez conserver un bilan écologique positif à votre domicile. Passons maintenant aux différentes manières d’obtenir une aide changement chaudière.


La prime Energie fonctionne t-elle pour le changement d'une chaudière ?


De nombreuses aides changement chaudière existent à l’heure actuelle pour aider les particuliers à modifier leurs modes de consommation énergétiques. Ceci peut aller de l’aide à l’isolation des bâtiments anciens, jusqu’aux investissements lourds en termes de chaudière. Parmi les solutions existantes, on notera la possibilité d’accéder à un crédit d’impôt qui, en 2019, se monte à 30% du montant TTC de l’appareil de chauffage au bois. Un taux de TVA réduit à 5,5% permet également d’accéder au chauffage au bois de manière attractive. Autre prime changement chaudières : l’éco-prêt à taux zéro.

Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir sur le chauffage au bois ! Notez cependant qu’en termes de rendement, le pellet (ou granulé de bois) reste encore le combustible le plus intéressant après la plaquette forestière. Ainsi, pour obtenir un chauffage plus efficace de votre intérieur, on aura tendance à vous orienter vers l’achat d’un système de chauffage à granulés. En installant chez vous un appareil à bois ou granulés, vous disposez automatiquement d’un crédit d’impôt à hauteur de 30% du prix de l’appareil. Pensez à vous faire aider d’un spécialiste QualiBois pour investir dans un appareil respectant tous les critères d’éligibilité.

logo RenovEtMoi

Devis d’isolation
par un professionnel

Testez votre éligibilité