Qu'est-ce que le calorifugeage ?

Factures énergétiques qui ne cessent d'augmenter, difficultés à thermostater les installations d'eau chaude, inconfort lors des variations de température extérieure, une mauvaise isolation peut prendre bien des formes.

Si vous êtes propriétaire ou locataire d'un logement déjà construit, vous vous demandez peut-être comment améliorer le confort thermique de votre habitation.

Le calorifugeage, intervention efficace et non invasive, permet de pratiquer de réelles économies sur vos factures d'énergie.

L'importance de l'isolation pour abaisser les dépenses

Les travaux d'isolation peuvent concerner différents éléments d'un logement :

  • Toiture et charpente
  • Murs
  • Sols et plafonds
  • Installations énergétiques
  • Vitres et portes...

Si certains pôles énergivores semblent évidents, comme le simple vitrage ou les cloisons très fines, il est moins habituel de penser aux installations d'eau et de chauffage pour limiter les dépenses énergétiques. Il s'agit pourtant d'un secteur pour lequel les travaux d'isolation sont efficaces, aisément mis en place, avec un coût restreint. Le calorifugeage peut même dans certains cas être entièrement pris en charge par des subventions de l'État.

Qu'est-ce que le calorifugeage ?

Technique d'isolation simple et rapidement mise en place, le calorifugeage consiste à isoler les tuyaux, canalisations et équipements utilisés dans le chauffage de l'eau et son transport.

Il peut donc s'appliquer aux tuyaux présents dans les sous-sols, à la chaudière, aux citernes et réservoirs, ainsi qu'à toute l'installation qui achemine l'eau ou le fluide caloporteur jusqu'aux robinets et chauffages.

Son principe s'appuie sur la déperdition importante de chaleur due à la présence de tuyaux dans des milieux non chauffés (garage, cave). Du fait des températures parfois extrêmes durant la saison froide, l'eau présente dans les équipements perd une grande partie de sa chaleur, ce qui force le consommateur à augmenter la température de chauffe de l'eau.

La résultante de cette augmentation se fait sentir sur les factures d'électricité ou de gaz, en plus d'être néfaste pour l'environnement.

Calorifugeage : principe appliqué et matériel

Pour isoler les tuyaux et éléments concernés par le calorifugeage, le professionnel choisit avec le bénéficiaire des travaux, les manchons à apposer. Ces derniers seront enroulés autour des canalisations, afin de protéger l'installation des déperditions de chaleur.

Il existe plusieurs matériaux pour les manchons, accessible à différents budgets :

  • Tubes de polystyrène
  • Mousse phénolique
  • Laine de verre
  • Mousse synthétique...

De manière générale, le coût de ces matériaux reste abordable et permet de réaliser des économies d'énergie avec un faible investissement de départ. Plus le manchon choisi est épais, meilleure est l'isolation. Le diamètre du tube doit présenter une taille adaptée aux tuyaux.

Il est primordial lors du calorifugeage de s'intéresser aux installations de stockage et transport de l'eau froide, car l'isolation desdits équipements évite la condensation et les dégradations liées au gel.

Les avantages du calorifugeage pour votre habitation

Limiter la déperdition énergétique du chauffage de l'eau

L'installation du calorifugeage réduit à long terme la diffusion de la chaleur et permet donc des économies dans les différents secteurs de dépenses. Ces économies se remarquent dès les travaux effectués puisque l'effet d'isolation est immédiat.

Le calorifugeage montre notamment son importance dans les grandes maisons avec des installations vastes propices à de fortes pertes de chaleur. Les dépenses investies initialement seront amorties par les économies faites sur consommation.

Prévenir les ruptures de canalisations dues au gel

Lorsque la barre du zéro degré est franchie, les tuyaux d'eau situés dans des pièces non chauffées souffrent fortement du froid. L'eau gèle dans les canalisations, bloquant toute l'installation.

Certains impacts du froid ne se remarquent qu'avec l'adoucissement des températures. Les canalisations soumises à des variations de pression sont déformées et cèdent, créant d'importantes fuites lorsque l'eau redevient liquide. Ces accidents réguliers dans les régions exposées au froid hivernal nécessitent des frais d'intervention et de réparation souvent onéreux.

Améliorer le confort thermique dans l'habitation

Avec une installation bien isolée, l'eau chauffée arrive à température adéquate dans les différents équipements, sans dépendre de la température extérieure. De même, l'eau froide à la sortie du robinet qui peut devenir glaciale en hiver garde une fraîcheur appréciable.

Le chauffage des pièces du logement se fait plus facilement, sans variations brusques comme il peut en advenir lors de baisse brutale de la température extérieure à la fin de l'automne.

Bénéficier des CEE pour réduire le coût des travaux

Depuis 2006, les CEE, Certificats d'Économie d'Énergie, permettent aux fournisseurs d'énergie de réaliser à moindre coût des interventions chez des particuliers ou des entreprises. Obligatoire, cette prime prend en charge une grande partie des travaux réalisés dans le but d'améliorer l'économie d'énergie du logement, voire son intégralité pour les revenus modestes.

Le CEE est soumis à l'obligation de faire réaliser les travaux par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Ce dernier pratique un état des lieux complet de votre installation afin de vous proposer les solutions les plus avantageuses et les différentes prises en charge possibles pour les travaux à effectuer.

Pour plus d'information à ce sujet, rapprochez-vous des entreprises spécialisées dans le calorifugeage.

Devis d'isolation par un professionnel
Testez votre éligibilité