Quelles aides financières pour les travaux de rénovation ?

Le chauffage représente près de deux tiers de la consommation énergétique des ménages. Pour votre confort, votre porte-monnaie, et pour la planète, il est donc intéressant d’économiser vos dépenses énergétiques autant que possible.

Et ça tombe bien : depuis le 1er janvier 2020, et pour encourager l’énergie propre, les différentes aides à la rénovation énergétique ont été totalement revues par le gouvernement. De nouveaux dispositifs ont été créés, d’autres ont été modifiés : on vous aide à y voir plus clair.

photo-1459257831348-f0cdd359235f

La grande nouveauté : “MaPrimeRénov’”

Lancée en début d’année, MaPrimeRenov’ remplace le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et l’aide de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH).

Ce dispositif s’inscrit dans la volonté du gouvernement de simplifier l’offre de primes, et d’opérer une vaste campagne de rénovation énergétique en commençant par les foyers les plus modestes. C’est à eux que cette aide s'adresse en priorité : elle est progressive selon les revenus.

Que vous souhaitiez améliorer votre isolation des combles, réviser votre système de ventilation ou opter pour la chaudière à granulés, cette aide englobe une grande variété de travaux.

Toujours dans une volonté de simplifier ses dispositifs, la demande peut se faire en ligne. L’aide est versée dès la fin des travaux, et ne prend plus la forme d’une déduction fiscale sur l’année suivante.

Autre avantage : cette prime pourra se cumuler avec les autres aides évoquées dans cet article.

L’objectif est de limiter le “reste-à-charge”, c’est-à-dire ce que vous déboursez de votre poche, à 10% maximum pour les ménages aux revenus très modestes, et 25% maximum pour les ménages aux revenus modestes.

Elle concerne les logements principaux uniquement, construits depuis au moins 2 ans. Les travaux doivent impérativement être réalisés par des artisans RGE qualifiés.

Le CITE progressivement supprimé

Logiquement, avec l’arrivée de sa remplaçante MaPrimeRénov’, le CITE va progressivement disparaître.

Pour les ménages aux revenus modestes, cette aide ne sera plus intéressante en 2020. En revanche, pour les revenus supérieurs et “intermédiaires” - nouvelle catégorie créée dans le cadre de MaPrimeRénov' - il est toujours possible d’en bénéficier pour tous travaux réalisés en 2020. À noter que si les travaux n’ont pas été entrepris en 2019 (effectuer un devis suffit), il n’est plus possible de bénéficier du CITE à 30%.

À partir de 2021 en revanche, toutes les catégories de revenus devraient être concernées par MaPrimeRénov’, et le CITE disparaîtra.

L’Anah modifie son dispositif

À partir de 2020, c’est elle qui distribuera MaPrimeRénov’. Elle conserve cependant, pour les ménages que cette nouvelle aide ne concerne pas tout de suite, son programme “Habiter mieux”. Vous pourrez en bénéficier si vos travaux permettent un gain énergétique supérieur ou égal à 25%.

Les aides qui ne changent pas

Les autres dispositifs existant restent les mêmes en 2020 :

  • Le Certificat d’Economies d’Energies (CEE) : il oblige les fournisseurs d’énergie à proposer à leurs clients - les plus modestes en priorité - d’effectuer des travaux d’amélioration énergétique. Vous pourrez, le cas échéant, percevoir une Prime Énergie.
  • La réduction de TVA à 5,5%, appliquée directement par le professionnel sur sa facture et qui concerne tous les travaux de rénovation énergétique.
  • L’éco-prêt à taux zéro : il permet de bénéficier d’un prêt sans intérêt, d’un maximum de 30 000 euros et sans conditions de ressources.Le meilleur moment pour commencer vos travaux de rénovation

Le meilleur moment pour commencer vos travaux de rénovation

2020 voit donc le panel des aides disponibles pour les travaux de rénovation énergétique s’agrandir, tout en se simplifiant et gagnant en efficacité. C’est donc le bon moment pour concrétiser votre projet d'économie d'énergie.

Ne travaillant qu'avec des artisans RGE qualifiés, nous vous accompagnons pour votre isolation des combles ou pour opter pour la chaudière à granulés. N'attendez pas pour réaliser vos travaux de rénovation !

Et pour y voir encore un peu plus clair, penchez-vous sur le guide pratique des aides financières pour les travaux de rénovation énergétique publié début 2020 par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie ! Vous aurez toutes les informations nécessaires pour entreprendre votre projet énergétique.

logo RenovEtMoi

Devis d’isolation
par un professionnel

Testez votre éligibilité