Remplacement de sa chaudière : travaux indispensables pour un confort thermique

 

La chaudière est un système de chauffage qui est très apprécié de la plupart des consommateurs. Il est cependant important de ne pas les utiliser sur une trop longue durée sans les remplacer, si l'on veut conserver son confort thermique et optimiser sa consommation d'énergie. D'autant plus qu'il apparaît, de jour en jour, de nouvelles chaudières plus faciles à utiliser, plus évoluées, consommant moins d'énergie et par conséquent plus économiques.

 

Les types de chaudières

 

Les chaudières peuvent être divisées en deux grandes catégories : Les chaudières classiques énergivores (comme la chaudière au gaz, la chaudière au fioul et la chaudière à granulés de bois) et les chaudières moins énergivores (comme la chaudière à condensation et la chaudière basse température). La chaudière au gaz fonctionne grâce au gaz naturel, au butane ou au propane. La chaudière au fioul, quant à elle, chauffe de l'eau grâce au fioul domestique.

Pour ce qui est de la chaudière à granulés de bois, elle est la plus répandue, grâce, justement, à ces granulés ou pellets. Ils sont fabriqués à partir de sciure comprimée, et leur petite taille facilite l'approvisionnement de la chaudière de manière automatique. En ce qui concerne la chaudière à condensation, elle permet de récupérer un supplément de 20% de rendement par rapport à une chaudière standard. La chaudière à basse température, quant à elle, permet de réaliser un gain de consommation d'environ 12 à 15% par rapport à une chaudière classique.

 

Les aides pour remplacer une chaudière

 

Remplacer une chaudière n'est pas toujours facile. D'où l'importance de différentes aides qui permettent l'amortissement du remplacement et qui sont applicables à l'achat et à la mise en place des chaudières à gaz, à fioul, à cogénération et à granulés de bois.

On parle ainsi : du crédit d'impôt à la transition énergétique grâce auquel on peut bénéficier d'un remboursement dont la valeur équivaut à 30% du montant de la nouvelle chaudière ; de l'éco-PTZ qui finance, jusqu’à 20 000 euros, l’installation de la nouvelle chaudière ainsi que d'autres travaux visant l’économie d’énergie, et ceci à un taux zéro ; de la prime de remplacement de chaudière qui vise à encourager les consommateurs à remplacer leurs chaudières pour plus de confort thermique et des économies d’énergie, d’où les notions de Certificat d’Économie d’Énergie (CEE) et de prime énergie.

 

Qu’est-ce qu’un CEE?

 

Le dispositif des CEE vise à inciter les économies d’énergie. Les Certificats d’Économie d’Énergie sont donc fournis aux particuliers, aux collectivités ou aux compagnies qui font des travaux visant une meilleure productivité énergétique. Ils sont ensuite rachetés sous forme de primes par les organismes fournissant l’énergie (éco-primes, prime énergie, etc.).

 

Ainsi, remplacer sa chaudière par un système plus performant s’avère souvent indispensable. Les coûts peuvent cependant alarmer. Mais heureusement, il existe différentes aides qui peuvent contribuer à alléger les dépenses.

logo RenovEtMoi

Devis d’isolation
par un professionnel

Testez votre éligibilité