Tout savoir sur les travaux de rénovation énergétique

La France entrevoit réduire de manière significative sa consommation énergétique. À cet effet, la loi sur la Transition énergétique et la croissance verte a été votée pour permettre aux ménages de bénéficier d’une prime partielle ou totale sur les travaux de rénovation. L’objectif de la réalisation de ses ouvrages est d’obtenir une meilleure performance énergétique du point de vue économique et écologique. Notre guide vous présente tous les détails en rapport avec les travaux de rénovation ainsi que les subventions qui s’offrent à vous. Lisez-le pour en savoir davantage !

photo-1523413184730-e85dbbd04aba

1- En quoi consistent les travaux de rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique représente l’ensemble des travaux d’aménagement qui permettent d’améliorer la performance thermique et acoustique d’une résidence afin d’offrir un meilleur confort de vie à ses occupants. Les travaux de rénovation induisent différentes sortes d’aménagements (renouvellement des équipements de menuiserie, renforcement de l’isolation intérieure, changement des combles perdus, amélioration des systèmes de ventilation, etc.). Ces ouvrages concernent tous les foyers français ayant besoin d’assainir leur environnement en toute saison de l’année. Les travaux d’isolation des combles doivent forcément être réalisés par des artisans RGE qualifiés (reconnus garant de l’environnement).

2- Pourquoi réaliser des travaux d’isolation thermique ?

La nécessité de réaliser des travaux d’isolation thermique est grande. Les travaux d’isolation des combles présentent de nombreux avantages aussi bien pour l’environnement que pour les propriétaires de la maison. Votre interlocuteur privilégié « Renovetmoi » est à votre disposition pour un accompagnement; alors, n'attendez pas pour réaliser vos travaux de rénovation.

• L’isolation des combles d’une maison entraîne une baisse de consommation d’énergie pouvant aller jusqu’à 30% en moins des factures d’électricité. Cela représente à la longue une économie substantielle et de l’argent à épargner.

• Les travaux de rénovation permettent de jouir d’une meilleure isolation thermique et acoustique. Tout d’abord, ils luttent contre les déperditions de chaleur en hiver et favorisent une meilleure température ambiante en été. De plus, ces travaux réduisent de façon notable les nuisances sonores. On jouit en définitive d’une atmosphère plus favorable et d’un meilleur confort environnemental.

• Il est nécessaire d’effectuer des travaux de rénovation afin d’améliorer le diagnostic de performance énergétique d’une maison. Autrement dit, les aménagements procurent une meilleure valeur au parc énergétique de votre logement.

3- Comment faire pour rénover sa maison ?


Pour avoir recours aux travaux de rénovation, il faut faire appel à des artisans RGE qualifiés pour leur expertise et leur savoir-faire. Ces professionnels peuvent être composés de maçons, d’architectes, de peintres, d’agents rénovateurs, etc. Pour avoir la garantie d’une installation efficace, il est donc indispensable de leur confier vos travaux. Par ailleurs, le fait de solliciter ces spécialistes vous aidera à obtenir un devis comparatif et vous permettra de bénéficier des subventions mises en place par le gouvernement pour les ménages à faibles revenus. Il faut savoir que la rénovation d’une maison implique un large panel d’équipements : appareils de chauffage, isolants, revêtements, etc. Plus votre matériel sera de qualité et mieux vous obtiendrez un résultat optimal. Notez que chaque type de matériau possède sa propre échelle qualitative, il faudrait alors savoir faire les bons choix. Par exemple, il est préférable d’opter pour la chaudière à granulés plutôt que pour un radiateur électrique.
En réalité, il existe différents labels qui garantissent une bonne qualité des chauffages thermiques et écologiques. Pour éviter les pièges, faites-vous accompagner par des experts.

 

4- Quels sont les dispositifs d’aides disponibles aux travaux de rénovation ?

La politique de l’État en faveur des ménages pour la réduction de la consommation énergétique s’est dotée de plusieurs solutions pour soutenir les foyers français. En 2018, le texte de loi a été entièrement revu et prévoit des exigences thermiques par zone climatique d’habitation classée de H1 à H3. Pour savoir les aides auxquelles prétendre, cliquez ici.

• La prime d’énergie déployée dans le cadre du dispositif CEE (certificat d’économie d’énergie) pour aider les foyers à faibles revenus à réduire leurs factures d’énergie. Cette machine est mise en place par le Ministère de l’Énergie et financée par les fournisseurs d’énergie dont le rôle est d’inciter les ménages à baisser leur consommation.

• L’éco-PTZ ou prêt à taux zéro est un crédit sans taux d’intérêt permettant de financer les travaux de rénovation de votre résidence et destiné aux occupants sans condition de ressource. Le dispositif est prorogé jusqu’au 31 décembre 2021.


• Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE est une aide gouvernementale sous condition de ressource qui permet d’alléger considérablement le montant des dépenses de vos travaux. Ce dispositif consiste à soustraire une partie du montant des travaux à réaliser de votre déclaration d’impôt sur le revenu. L’indemnisation sur les taxes fiscales est de 50 à 100% et concerne les logements à titre principal et ceux achevés depuis au moins 2 ans.

5- Les conditions à remplir pour bénéficier des aides liées aux travaux d’isolation thermique

Le choix d’un expert en rénovation est avant tout un gage de fiabilité, mais aussi la garantie que vous bénéficierez d’une aide publique. Voici quelques critères d’éligibilité à la prime d’énergie :

• Être propriétaire ou locataire d’une résidence principale.
• Avoir un logement achevé depuis plus de 2 ans.
• Avoir des combles perdus non isolés ou une isolation vieille de plus de 15 ans.
• Disposer d'un revenu fiscal de référence inférieur au seuil en vigueur (confère barème national) en fonction de la taille du foyer.
• Fournir un avis d’imposition ou un justificatif de revenus.
• Habiter dans les zones H1, H2 ou H3 en France Métropolitaine ou dans les régions concernées par ce type de réhabilitation.
• Opter pour la chaudière à granulés ou le fioul plutôt que pour des chauffages énergivores.

logo RenovEtMoi

Devis d’isolation
par un professionnel

Testez votre éligibilité