Votre maison est-elle bien isolée ?

 

Est-ce que votre maison est bien isolée ? Si vous avez le sentiment d’un froid permanent, et si vos factures de chauffage augmentent, il se peut que votre logement ait un problème d’isolation. Découvrez tout de suite comment savoir si votre maison est bien isolée.

 

Qu’est-ce qu’une maison mal isolée ?

 

Une maison mal isolée laisse échapper une grande partie de sa chaleur intérieure. Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), les sources possibles de déperdition seraient au nombre de 5. Il s’agit tout d’abord des combles, qui laisseraient perdre environ 30 % d’énergie, puis des murs, à environ 25 %.

Viennent ensuite les fenêtres (15 %), les planchers bas (10 %), et, enfin, les ponts thermiques (10 % également). Une maison mal isolée présentera des traces de moisissure sur ses murs et sera sujette aux courants d’air. Si votre logement a été bâti avant 1974, et n’a pas connu de rénovation récente, il est fort probable qu’il soit concerné. Un diagnostic s’impose alors, afin d’y remédier.

 

Le DPE, un outil pour l’isolation de votre maison

 

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) est une analyse détaillée des dépenses énergétiques de votre logement. S’inscrivant dans la politique environnementale européenne, il permet d’en évaluer les dépenses en énergie ainsi que les émissions de gaz à effet de serre. Il ne peut être réalisé que par un diagnostiqueur professionnel, qui procédera à l’analyse complète de l’habitation.

Le document final doit contenir des informations sur les caractéristiques du bâtiment, la quantité annuelle d'énergie consommée, ainsi que différentes évaluations (quantité d'émissions de gaz à effet de serre, énergie d'origine renouvelable utilisée). Enfin, le diagnostic doit comporter une liste de recommandations, incluant les travaux nécessaires pour améliorer la maîtrise de la consommation d’énergie.

 

Des aides pour vos travaux énergétiques

 

Afin d’accompagner la rénovation énergétique des biens immobiliers, différentes aides financières ont été mises en place. Vous pouvez donc bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro, et d’un taux de TVA réduit à 5,5 % pour vos travaux. Ensuite, vous pouvez également profiter d’un crédit d’impôt de 30 %, grâce au Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE). Peu connu du public, le Certificat d’Économie d’Énergie (CEE), sous forme de prime énergie, est également très intéressant.

En effet, il s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises et aux collectivités réalisant des travaux d’économie d’énergie. Sur présentation d’une facture, par exemple, pour la réfection de vos combles, la prime énergie est versée sous forme de chèque. En complément du CEE, il est possible de recevoir une prime énergie solidaire, sous conditions de ressources.

Enfin, des aides locales existent également, au niveau des conseils régionaux par exemple. N’hésitez pas à les contacter pour plus d'informations.

Pour une maison plus confortable et des factures moins importantes, renseignez-vous dès maintenant sur la consommation énergétique de votre logement.

logo RenovEtMoi

Devis d’isolation
par un professionnel

Testez votre éligibilité